Betty, de Arnaldur Indridason

Triangle amoureux qui sent le souffre, mari absent, riche et violent, femme fatale délaissée et cupide qui va voir ailleurs... On pressent à peu près comment tout cela va - mal - finir. Sauf que Indridasson, jouant admirablement avec le formatage de nos esprits, réussit quand même à nous surprendre (et de quelle manière !). Une tringle à rideau offerte au lecteur qui n'aura pas plongé dans le panneau...

B.T.