Commentaires : 18
  • #18

    Nicole Vatrican (vendredi, 20 janvier 2017)

    "L'esprit d'équipe" est le 3° roman de Bob Tazar. Dès les premières lignes vous serez conquis et vous aurez du mal à suspendre la lecture des "Mémoires" de ce troufion que vous comprendrez vite être l'auteur lui-même. Au 1° abord, vous rirez beaucoup: le style est alerte, imagé, inventif et surprenant, les situations souvent cocasses. Au hasard des chapitres, vous vous représenterez les sinistres gradés, Littré, Bambois ou Roland, grossiers, ignares et bornés, imbus de leur toute puissance, tourmentant - en ont-ils vraiment conscience? - la troupe des jeunes appelés. Vous réaliserez bientôt que ce volume est , en fait, une réflexion sur la nature humaine. En 2010 déjà Bob Tazar avait, dans un 1° ouvrage "Chef, oui chef", commencé à égrener ses souvenirs militaires. Il reprend ici le fil de ses souvenirs , comprenant que l'écriture est plus salutaire qu'une thérapie pour tâcher d'oublier...

  • #17

    Mt C (lundi, 16 janvier 2017 13:48)

    J'aime beaucoup l'humour décalé, et les belles descriptions des situations (comme si on y était !).

  • #16

    BEGE (jeudi, 12 janvier 2017 17:36)

    Dear Bob, alias Tazar,
    Après 10 longs et insupportables jours d'attente, suite à une commande passée et payée rubis sur l'ongle, enfin le colissimo annoncé est arrivé.
    Les deux exemplaires du nouveau Tazar sont entre mes mains (pas encore) tremblantes.
    Toujours le style affirmé et reconnu. CELINE n'est pas loin.
    Comme le service militaire revient en force, peut-être L'ESPRIT D'EQUIPE deviendra-t-il la nouvelle bible des jeunes têtes blondes.
    Pour le moment, j'ai la satisfaction de contribuer à une bien légère augmentation de tes droits d'auteur ce qui, hélas, se traduira par une augmentation de tes impôts sur le revenu. Mais console-toi en pensant que MUSSO a commencé ainsi.
    Bon vent à l'esprit d'équipe .

  • #15

    MC C (jeudi, 15 décembre 2016 08:30)

    Je viens de recevoir l'esprit d'équipe et je ne l'ai bien sûr pas encore lu. mais je peux déjà dire une chose : ce livre est magnifique ! couverture, mise en page, c'est une vraie réussite. bravo !

  • #14

    sinclair (mardi, 22 novembre 2016 13:28)

    tombé par hasard sur ce site qui m'a vraiment donné envie de lire l'esprit d'équipe. à bientot !

  • #13

    sergent Bonbeur (lundi, 21 novembre 2016 16:08)

    J'ai déjà dans ma bibliothèque le chef oui chef qui a fait pisser de rire toute la famille. Vivement le petit (ou grand) frère !!

  • #12

    Lionel R. (dimanche, 20 novembre 2016 11:31)

    OH YESSS !!!!!

  • #11

    Podosphère04 (dimanche, 20 novembre 2016 11:12)

    Félicitations pour ce nouveau site : élégant, esthétique …. une vraie réussite.

  • #10

    MAITREYA (dimanche, 13 novembre 2016 11:19)

    Un pur plaisir. C'est bizarre mais j'avais l'impression d'être dans cette école et de vivre ces moments. Et là je me disais "je crois que je vais péter un cable". Comment garder son calme et rester stoïque ? Il faut un certain degré de patience tout de même ! J'ai beaucoup aimé aussi la façon dont est écrit ce livre trop vite lu. Merci "Monsieur". Comptez sur moi pour acheter "Oui, chef". Je crois que je ne m'ennuierai pas non plus...

  • #9

    BoSS U (dimanche, 04 novembre 2012 23:14)

    J'ai bien reçu "Monsieur". Je l'ai même lu mettant à profit ce long week-end et le retour du soleil pour le dévorer sur la plage.
    J'ai beaucoup aimé. Je l'ai trouvé très tendre envers tes ancien élèves
    et je me suis beaucoup marré (ou beaucoup "Nengone", c'est selon)...

  • #8

    Laure (jeudi, 01 novembre 2012 14:43)

    Seul regret, c'est que "Monsieur" ne soit pas un pavé de 900 pages tellement sa lecture est ... là, je suis à cours d'adjectifs. Mais heureusement, car ça épargne les nuits blanches. Tout tient évidemment dans le talent de raconteur de l'auteur qui, en deux mots, dresse un tableau vivant de chaque scène. On s'y croirait! Bravo!!

  • #7

    pierrot (lundi, 29 octobre 2012 19:54)

    moi aussi j'ai eu le privilège, l'honneur et l'avantage(et davantage d'avantages avantagent davantage disait bobby)de lire cet ouvrage journalistique. Je le recommande à tous les cédéistes que je croise, ça les calme grave par rapport à mes têtes pas toujours, pas souvent, blondes de segpa toulousaines...j'ai adoré l'humour décalé, même si je persiste à penser que certains passages peuvent choquer les autochtones (termes choisi à dessein, j'adore desseins)alors que bien sur le propos n'est pas celui là, pas du tout...breffle j'ai bien rigolé et c'est ce qui compte à moi...
    poste scripethomme:tatie nicole a du avoir une petite absence aux pages 52 et 54...mais bon, elle devait avoir les yeux embués de rigolante. c'est vrai que le bonheur de ce livre c'est -pour qui a connu cet environnement de revoir et d'entendre (faut tendre l'oreille!) les élèves comme si on y était encore! merci bob!

  • #6

    Stefanny (vendredi, 26 octobre 2012 10:05)

    Une pure merveille ! J'ai ris plus d'une fois en le lisant, si bien que mon fiston de 11 ans ...m'a piqué le bouquin ...que j'avais fini de lire heureusement !! Mais il savait qu'il ne fallait pas essayer de me piquer le bouquin avant la fin de ma lecture !! :)

  • #5

    Mathilde la juriste (vendredi, 26 octobre 2012 09:50)

    Ah mon Bob, tu m'emplis de fierté ! Grâce à toi, je peux dire que j'aurai côtoyé la grande littérature, oui, oui, ne sois pas modeste ! J'attends que mon tendre géniteur le commande pour lui piquer :) Des bisous pour l'artiste et sa douce de Nouméa. Vous nous manquez quand même...

  • #4

    André DONGUY (vendredi, 28 septembre 2012 09:14)

    Alléluïa-akhbar! Dieu est grand et son prophète n'est pas mal non plus pour son âge... Quel suspense insoutenable mais un régal en perspective -fut-elle cavalière- imminente. Longue vie à cet ouvrage remit cent fois sur le métier (et non l'inverse), et à son auteur zélé. Allez, 'demain ! Bises, André

  • #3

    Bruno G. (jeudi, 27 septembre 2012 15:05)

    Caramba! voila un livre qui servira à autre chose que caler une porte tant je me suis régalé de ton blog ces dernières années. J'ai hâte de tourner les pages de l'ouvrage et le prix Albert Londres se décerne en mai, donc il faut diffuser. Avec une dédicace en plus, il prendra grande valeur dans une bibliothèque calédonienne (il en faut quelques uns pour Bernheim à Numéa et les autres bibliothèques du Caillou).
    Tata

  • #2

    Bartoli Pierre-André (lundi, 17 septembre 2012 08:19)

    Salut Bob,
    D'ores et déjà, je suis fan ! De plus, quelqu'un qui se réclame de San Antonio ne peut qu'être fondamentalement honnête !
    Vive le rock et n'oublie pas "Ni Dieu, ni Maître " (sauf Maître Kanter !).

  • #1

    Fofo (dimanche, 16 septembre 2012 10:47)

    Salut Bob..Je me doutais bien que tu avais un souci de fils qui se touchent!!!Bonne continuation et Merde!!Bise.Fofo